Les satellites de positionnement sont une sorte de « boussole spatiale » qui permet de se repérer avec précision.

Le GPS est le 1er système de positionnement par satellite.
Il permet à ses utilisateurs de connaître leur position, dans le temps et dans l’espace n’importe où, à la surface de la terre, en mer, dans l’air.
Le système GPS comprend 24 satellites placés à 20 200 km d’altitude. Ces satellites émettent en permanence un signal d’heure très précis ainsi que leurs coordonnées exactes.
Le récepteur GPS calcule par triangulation la position  (une valeur de latitude nord-sud, une valeur de longitude est-ouest. Par exemple devant le Radôme : N 48°47’10.9’’ S 003°31’24.6’’). La personne ou une voiture, équipée d’un récepteur GPS peut connaître sa position, mais aussi prévoir, suivre un itinéraire, mémoriser des points, des « waypoints ».

Galiléo est le futur système de géo-positionnement européen, conçu pour les besoins civils.
Galiléo comptera une constellation de 30 satellites tournant à près de 24 000 km d’altitude. De plus, grâce à la compatibilité des 2 systèmes Galiléo et GPS, les utilisateurs du monde entier auront plus facilement accès et bénéficieront d’une performance beaucoup plus grande : précision supérieure au GPS variant de 10 m à 1 m.
L
es quatre premiers satellites de la constellation ont été lancés depuis 2011. Le système devrait être achevé d’ici 2019-2020.
Galiléo

Galiléo offrira de nombreuses applications : pompiers, ambulanciers, services de police pour des interventions plus rapides, prospection de nouvelles ressources plus faciles et plus fiables, meilleure gestion du transport public, etc.

Il existe d’autres systèmes de positionnement par satellite :
– GLONASS est le système russe, de nouveau pleinement opérationnel depuis décembre 2011 ;
– Beidou est le système de positionnement créé par la République populaire de Chine. Il est opérationnel uniquement sur le territoire chinois et les régions limitrophes (il utilise des satellites géostationnaires, au nombre de quatre actuellement). Son successeur Compass sera global et atteindra une précision de 10 m au sol ;
– L’Inde prépare également son système de positionnement, l’IRNSS  (Indian Regional Navigational Satellite System  pour « système indien de navigation régionale par satellite »).

– Telstar
Comment envoyer un satellite dans l’espace ?
Les satellites de télécommunication
ISS
Satellite d’observation
Satellite de météorologie
Satellite de surveillance et de localisation