Choisissez la date et le créneau horaire de votre visite :

Réservez
Découvrez ce qu'en pensent nos visiteurs !
en

La capsule Soyouz : Le retour sur Terre

Le déroulement d’une mission Soyouz

À sa création en 1960, le terme Soyouz désigne la famille de vaisseaux spatiaux habités soviétiques. De 1967 à nos jours 9 modèles de vaisseau Soyouz vont se succéder permettant ainsi une découverte plus poussée de l’espace. La dernière mission en date est la Soyouz MS lancée en 2017 qui envoya vers l’ISS un Russe, un Japonais et un Américain. Toutes les missions Soyouz ont toujours été basées au Kazakhstan. En effet, le vaisseau Soyouz est lancé exclusivement par la fusée éponyme depuis le site de Baïkonour. Et l’atterrissage suit la même règle, mais à quelques différences près. Ces deux évènements peuvent être espacés de 6 mois. Les autres étapes sont pour ainsi dire conventionnelles, car elles consistent à l’entraînement et à l’équipement de l’équipage. Le retour sur Terre, qui dure normalement 3 heures et 30 minutes, est la partie la plus technique.

Le retour sur Terre

La première étape consiste à l’installation des couchettes. Après un voyage de 2 heures et demie depuis la station spatiale internationale, le vaisseau effectue une rotation de 180° et les rétrofusées vont s’activer et ralentir la descente. Pendant ce temps, l’équipage larguera les modules orbitaux et de services pour ne garder que le module de descente. Une fois cette étape terminée, ce dernier est contrôlé à distance afin de maintenir un angle optimal pour limiter à 4G la force de décélération. En cas de défaillance du système, la capsule Soyouz est équipée pour atterrir en toute sécurité en suivant un programme bien défini.

À 10 km au-dessus du sol, le couvercle du compartiment des parachutes s’ouvre et un stabilisateur de 24 m² vient réduire la vitesse, qui passe de 250 à 90 m/s. Vient ensuite le parachute principal qui va réduire la vitesse à 8 m/s dans un premier temps puis a 2 ou 3 m/s. Les amortisseurs permettent au choc final d’être absorbé intégralement. Mais dans certains cas, la capsule est emportée en cas de forte brise ou rebondit suite à la résistance du sol.

Une fois arrivés sur le plancher des vaches, les cosmonautes sont accueillis par une unité de récupération, qui aide ces derniers à sortir du vaisseau, surtout après leur long séjour en apesanteur. Si la capsule est bloquée, des clés sont déjà à l’extérieur pour faciliter l’extraction. Les astronautes sont par la suite transportés par hélicoptères, par avions ou par des véhicules tous terrains.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Soyouz_(v%C3%A9hicule_spatial)
http://www.cite-espace.com/actualites-spatiales/thomas-pesquet-soyouz/
https://www.lesechos.fr/19/10/2017/lesechos.fr/030739260360_la-cite-de-l-espace-veut-s-offrir-la-capsule-soyouz-de-thomas-pesquet.htm

Les activités UNE VISITE AU CŒUR DES TÉLÉCOMS, POUR TOUS