Choisissez la date et le créneau horaire de votre visite :

Réservez
Découvrez ce qu'en pensent nos visiteurs !
en

Le programme spatial Européen : L’ESA

On associe souvent l’ESA à la fusée Ariane. Pourtant l’agence spatiale européenne a des compétences bien plus vastes et coordonne l’ensemble du programme spatial européen.

Des débuts aventureux

Aujourd’hui, l’ESA est la troisième agence spatiale après la NASA (Etats-Unis) et l’agence spatiale fédérale russe. Une position somme toute logique au regard de la puissance de l’Union Européenne. Pourtant, la création de l’ESA est relativement récente, puisqu’il a fallu attendre 1975 pour que l’ensemble des pays se mettent enfin d’accord sur un protocole de financement et des projets communs. Cette décision fait suite à l’échec du lanceur Europa dans les années 60 et 70. Issu des programmes de fusées militaires françaises et anglaises, celui-ci ne réussit en effet aucun de ses 7 tirs. Une des raisons principales de ses échecs fût le manque de coordination entre les équipes des différents pays participants au programme et des divergences de vues au niveau des objectifs.

Salle de contrôle de l'ESOC en Allemagne

Salle de contrôle de l’ESOC en Allemagne

Des concessions et des objectifs communs

L’ESA est née sous l’impulsion de la France, de l’Allemagne et du Royaume-Uni. Chaque pays possédait des objectifs différents qui furent clairement exprimés à ce moment. Ils sont encore aujourd’hui la base des missions de l’agence :

  • La France souhaitait un lanceur spatial
  • L’Allemagne un module d’expérience en apesanteur
  • Le Royaume-Uni un système de télécommunication par satellite

Avec l’évolution des technologies, ce sont ensuite rajoutés quatre grands axes :

  • L’étude et l’exploration de l’univers
  • La recherche sur les véhicules spatiaux (sondes, robots, etc.)
  • La coordination des vols habités (station spatiale internationale)
  • La mise en place d’un GPS européen : Galileo
Module européen Columbus de l'ISS

Module européen Columbus de l’ISS

Les lanceurs Ariane

Du fait de leur succès, on réduit souvent les activités de l’ESA à ses lanceurs Ariane. De fait en moins de 20 ans, l’Europe est devenue un acteur principal puis le leader des lancements de satellites commerciaux avec Ariane IV. Une véritable prouesse, puisque dans le même temps les Etats-Unis et la Russie avaient les plus grandes peines à moderniser leurs outils. Aujourd’hui Ariane 5 se partage la plupart des lancements avec des opérateurs privés nord-américains. Pour s’adapter à l’évolution du marché, un nouveau lanceur plus polyvalent devrait faire son premier vol en 2020.

Bâtiment d'assemblage du lanceur Ariane 5 à Kourou

Bâtiment d’assemblage du lanceur Ariane 5 à Kourou

Pièce d'amarrage du cargo automatique pour l'iss

Pièce d’amarrage du cargo automatique pour l’iss

https://fr.wikipedia.org/wiki/Agence_spatiale_européenne
http://www.esa.int/ESA
https://aventure-des-fusees-europa.blog4ever.com/articles/chronologie-de-la-cooperation-spatiale-europeenne
http://www.huffingtonpost.fr/2014/12/02/conquete-spatiale-enjeux-europeens-prochaines-annees_n_6253274.html

Les activités UNE VISITE AU CŒUR DES TÉLÉCOMS, POUR TOUS