Le projet ArpaNet puis Intenet naîssent du besoin de mettre en relation des systèmes différents pour pouvoir facilement communiquer.

Faire communiquer les ordinateurs en réseau

En 1968, l’Advanced Research Projects Agency (Arpa), créée en 1958 par le Département de la Défense américain, décide, conseillé par Elmer Shapiro du Stanford Research Institute le lancement du programme ArpaNet. Il s’agit de concevoir un réseau fondé sur des principes radicalement nouveaux permettant au système de défense américain de faire communiquer des ordinateurs utilisant des systèmes d’exploitation différents.

Mise en place du réseau entre l’armée et les universités

La définition de la structure principale du réseau, est confiée à l’entreprise Bolt, Beranek and Newman (BBN) basée à Cambridge, Massachusetts. Les problèmes de relation entre les centres et le réseau sont en revanche abordés spécifiquement par les universités partenaires du projet. Cette procédure permit de prendre en compte l’hétérogénéité du parc et d’associer très étroitement les chercheurs à la définition du réseau.

Le projet n’ayant à prendre en compte aucune infrastructure de réseau préexistante, les chercheurs purent se livrer à des approches très novatrices et travailler à partir d’une page presque blanche. Sous l’impulsion de Leonard Kleinrock de UCLA une large approche théorique s’inséra donc dans les débats, non par « ambition » scientifique mais pour poser tout simplement les bases d’un domaine radicalement neuf. L’avancement s’avère particulièrement rapide et le premier test majeur est effectué avec succès en octobre 1971 lors d’une réunion organisée au MIT.

D’Arpanet à Internet pour un réseau civil

Un peu plus de quatre années après son lancement, le projet, désormais dénommé Arpanet, touche au but. En 1975, le réseau est intégré au système de défense américain avec un peu plus d’une soixantaine d’ordinateurs connectés. Un réseau civil à vocation scientifique se développe également. Il évolue considérablement au cours des années 1980 pour s’ouvrir plus facilement aux utilisateurs. En 1982, le protocole TCP/ IP est fixé et le mot « Internet » commence à s’imposer. Les institutions impliquées dans le développement des réseaux sont de plus en plus diversifiées avec pour acteur principal la National Science Foundation (NSF) aux États-Unis. À la fin des années 1980, plus de 100 000 ordinateurs sont connectés pour échanger des courriels et plus globalement des données.