Un chantier de nettoyage et de peinture hors norme

Un lifting en deux temps pour ce monument historique

La première opération a consisté à nettoyer la toile du Radôme. Armés de karcher, les techniciens ont lessivé l’ensemble de l’enveloppe, pour enlever les mousses et impuretés qui s’y sont accrochées depuis 2011, date de la dernière campagne. Vient maintenant la phase peinture. Deux couches successives seront appliquées sur les 9 000 m² de sa surface.

Un travail simultané

Deux équipes de trois personnes travaillent, de façon simultanée, de part et d’autre de la toile. Chaque équipe est composée d’une personne au sol et de deux personnes à bord d’une nacelle : un conducteur et un technicien. Le travail en miroir permet d’équilibrer les forces et ainsi de limiter le poids des nacelles sur la toile. Les nacelles sont accrochées par des câbles d’acier qui passent par le sommet du Radôme. Les deux équipes vont ainsi tourner autour du Radôme et travailler chacune sur la moitié de la surface globale.

Un entretien régulier depuis plus de 50 ans

La toile originelle

Installé quelques semaines après la première liaison intercontinentale par satellite, en remplacement de l’enveloppe provisoire, le Radôme – « Ra » pour radar et « dôme » pour « dôme » – est depuis fin juillet 1962, l’objet de toutes les attentions.

Une longévité inespérée

Le Radôme est aujourd’hui unique. En effet, son frère jumeau, installé à Andover dans l’état du Maine (USA) fut démantelé à l’arrêt de l’exploitation des antennes jumelles. Les concepteurs du Radôme n’avaient pas imaginé que celui-ci serait toujours là, 55 ans plus tard.

Le gage de sa bonne santé

Repeint régulièrement, la toile a résisté aux intempéries à travers les décennies. Un audit réalisé fin 2015 révéla la bonne santé du Radôme, avec un taux d’usure très faible, de l’ordre de 13 %. Cependant, il fit apparaître quelques défauts de collage entre certains lés. Des travaux de réparations furent engagés en 2016 avant de préparer la nouvelle campagne de peinture.

 

Plus d'actualités :